TRUC VERT - CELIN, SIMONE

TRUC VERT

TRUC VERT

CELIN, SIMONE
Editeur : CAIRN
Collection : DU NOIR AU SUD
Date de parution : 04/03/2019

[ean : 9782350686769]

Disponible sous 3 à 8 jours
13.50 €
Résumé
«C'est drôle, avec le recul, ou peut-être parce que je m'approche de l'abîme, il me semble que j'ai toujours su que je mourrais jeune. Je vous demande pardon. Je me doute bien que je prends cette fois des risques insensés, mais je pense qu'on ne doit jamais transiger avec sa conscience et faire ce que l'on considère comme juste, ce que l'on croit important. En tout cas, ils peuvent bien user de toutes leurs manoeuvres, menaces, combines ou autres et tout tenter pour me faire entendre ou dire autre chose, je ne braderai rien. J'irai jusqu'au bout et j'imagine ce qu'il peut m'en coûter, je n'ai pas peur. Non, ce n'est pas vrai. J'ai peur, bien sûr, j'essaie seulement de l'oublier. Et de m'y préparer parce que je n'ai pas le choix. Ils ne m'ont pas laissé le choix.»

Notre avis

Et dire que j'ai failli passer à côté !
Un concentré d'émotion, une quête vers la vérité, des destins brisés suite â de mauvaises rencontres dans un train ou au coin de la rue de son quartier......tout ceci raconté avec une plume délicate, poétique , parfois sombre mais jamais sordide.
Un roman policier que j'ai lu d'une traite parce qu'une certaine Valentine avait besoin de me faire savoir ce qui avait fait basculer sa vie, un certain soir de fête, qu'un certain Rémi disparaissait sans donner de nouvelles, que les événements s'enchainaient de plus en plus vite sans même me laisser le moindre répit......
''Le truc vert''......un joli titre pour un joli moment de lecture !
Merci Jacques Saussey pour cette invitation , Simone Gélin méritait bien que je lui consacre quelques heures de mon temps. C'est avec un énorme plaisir que nous nous retrouverons en février 2015.

Pépita Sonatine

Prologue :
Vous qui m'aimez, je vous en prie, essayez de vous mettre à ma place.
Pour vous, j'essaie de découdre le passé.
Je tire sur le fil, je défais les coutures afin vous faire comprendre comment les éléments ont pu se lier pour tisser la toile solide du temps.
Mais, c'est vrai, j'ai tendance à commencer par la fin.
Et je sais pourquoi.
Il parait que je suis dans le coma...enfin, c'est ce que j'ai entendu. Ils parlent devant moi comme si je n'étais pas là, mais ils se trompent, je comprends tout ce qu'ils disent.
C'est sans doute à cause de cet état que je n'arrive pas à me mettre les idées dans l'ordre.
Pourtant, je suis sûre que si je pouvais revenir juste avant cette soirée maudite, je vous dirais tout.

Du même auteur