REFLEX - Mayeras Maud

REFLEX

REFLEX

Mayeras Maud
Editeur : Pocket
Collection : Pocket
Date de parution : 12/03/2015

[ean : 9782266250801]

Disponible sous 3 à 8 jours
7.95 €
Résumé
Photographe de l'identité judiciaire, Iris Baudry est discrète, obsessionnelle, déterminée. Disponible nuit et jour, elle shoote en rafales des cadavres pour oublier celui de son fils, sauvagement assassiné onze ans auparavant.Mais une nouvelle affaire va la ramener au coeur de son cauchemar : dans la ville maudite où son enfant a disparu, un tueur en série s'est mis à sévir. Et sa façon d'écorcher ses victimes en rappelle une autre..La canicule assèche la ville, détrempe les corps et échauffe les esprits, les monstres se révèlent et le brasier qu'Iris croyait éteint va s'enflammer à nouveau dans l'objectif de son reflex.

Notre avis

Avis

Certaines lectures ne peuvent vous laisser indemnes. Elles vous enrichissent, vous portent, vous emportent.....un vrai bonheur !

C'est comme si je ne venais de prendre une énorme douche froide ! Déposé un pied, puis l'autre.....tétanisée par l'effroi, je n'ai pas pu en sortir. Littéralement engloutie par ce flot d'émotions glaçantes, j'en suis ressortie lessivée, vidée de tous mes sens. On sombre dans la douleur d'Iris, jeune maman à la recherche de son fils disparu et on alterne au gré des chapitres avec l'histoire de ces personnages maudits dés la naissance, mais néanmoins super attachants. Alors on avance, on se demande bien à quel moment les deux histoires vont se rejoindre et là ….....révélation !!!!! Une chute effroyable, totalement inattendue et puis....et puis.....non, je vous laisse découvrir, c'est vraiment trop bon !!!!!

Reflex est mon premier gros coup de coeur 2014

Un roman noir comme j'aimerais en avoir dans les mains plus souvent. Excellent, bluffant, d'une très grand qualité.... Mon seul regret : je l'ai lu trop vite ! Si j'avais su quelle pépite c'était, je l'aurais consommé avec beaucoup plus de modération, histoire de faire durer le plaisir !!!!!

Merci Maud Mayeras , tu rentre dans la cour des grands d'emblée. A quand le prochain ?

Pépita Sonatine

Extrait

Pour oublier son rire, j'ai tenté de comprendre ceux qui avaient chercher à l'effacer. Pour oublier son visage, j'en ai cherché d'autres plus abîmés. Pour oublier la douceur de sa peau, je me suis entourée de corps froids. Et pour oublier son odeur, j'ai choisi la puanteur de la mort.

Du même auteur

LES MONSTRES MAYERAS, MAUD ANNE CARRIERE

LES MONSTRES

MAYERAS MAUD
ANNE CARRIERE