CELLE QUI PLEURAIT SOUS L'EAU - TACKIAN NIKO

CELLE QUI PLEURAIT SOUS L'EAU

CELLE QUI PLEURAIT SOUS L'EAU

TACKIAN NIKO
Editeur : CALMANN-LEVY
Collection : C-LEV.SUSP.CRIM
Date de parution : 02/01/2020

[ean : 9782702166246]

Disponible sous 3 à 8 jours
18.50 €
Résumé
SI CLARA N'AVAIT PAS AIMÉ CET HOMME, ELLE SERAIT TOUJOURS EN VIE.Aujourd'hui, Clara n'est plus qu'un dossier sur le bureau de Tomar Khan. On vient de la retrouver morte, flottant dans le magnifique bassin Art Déco d'une piscine parisienne. Le suicide paraît évidentTomar est prêt à fermer le dossier, d'autant qu'il est très préoccupé par une enquête qui le concerne et se resserre autour de lui. Mais Rhonda,son adjointe, peut comprendre pourquoi une jeune femme aussi lumineuse et passionnée en est venue à mettre fin à ses jours. Elle sent une présence derrière ce gestePas après pas, Rhonda va remonter jusqu'à la source de la souffrance de Clara. Il lui faudra beaucoup de ténacité - et l'appui de Tomar - pour venir à bout de cette enquête bouleversanteQUI RENDRA JUSTICE À CELLE QUI PLEURAIT SOUS L'EAU ?

Notre avis

Enorme coup de coeur de ce début d'année, incontestablement le nouveau Niko Tackian
"Celle qui pleurait sous l'eau" paru chez Calmann-Lévy Noir.
Le titre à lui tout seul est une invitation au plongeon dans les méandres de l'âme humaine.
Toujours le même plaisir de retrouver notre sympathique Tomar Khan, secondé par Rhonda, son adjointe, bien déterminée à comprendre pourquoi Clara a mis fin à ses jours.
Un polar sociétal où la souffrance est parfois plus physique que morale et c'est bien là le sujet de fond de cette intrigue. Mettre en lumière la violence faite aux femmes via le harcèlement psychologique plus que par les coups.
Une souffrance redoutable car le mal est sournois voir indécelable.
Bien plus qu'un polar, un véritable hommage à toutes ces femmes victimes d'un bourreau abusant de leur faiblesse.
4ème de couv' :
Un jour caniculaire de juillet, le maître-nageur de la piscine Pailleron, dans le quartier des Buttes-Chaumont, aperçoit le cadavre d'une jeune femme dans l'eau. La victime s'appelle Clara Delattre. Selon Tomar Khan, chargé de l'enquête, il s'agit d'un suicide. Dubitative, son assistante Rhonda poursuit les recherches qui la mènent sur les traces d'un pervers narcissique récidiviste.
Pépita Sonatine

 Les gens qui lisent sont plus heureux avec Niko Tackian

« Un plongeon dès les premières pages dans les eaux troubles de la manipulation mentale. »
Pépita Sonatine, Librairie Lacoste

Du même auteur

AVALANCHE HOTEL

TACKIAN, NIKO
NC